Formations‎ > ‎Les Systèmes d'exploitations‎ > ‎Microsoft Windows‎ > ‎Server‎ > ‎2008‎ > ‎Ateliers‎ > ‎

Atelier 2 : Migrer vers Windows Server 2008 R2

Vous pouvez accéder à l'atelier d'origine sur http://technet.microsoft.com/fr-fr/windowsserver/gg281609.aspx ou le télécharger en pièce jointe.

Présentation

Pour tirer pleinement profit de toutes les fonctionnalités Active Directory de Windows Server 2008 R2, il faut que la forêt soit au mode fonctionnel 2008 R2. Cela suppose que tous les domaines de cette forêt ainsi que tous les contrôleurs du domaine le soient aussi.

Les entreprises qui ont installé des versions précédentes Windows Server,  pourront choisir plusieurs solutions de migration. Nous verrons dans cet atelier une de ces méthodes.

La migration vers une autre version implique une analyse très détaillée de l’environnement existant. Par ailleurs on doit planifier avec soin les différentes phases de la migration ainsi que les méthodes employées. On doit aussi assurer la récupération de son environnement, au cas, où un problème surviendrait, pendant la phase de migration.

Objectifs

Dans ce tutoriel, vous apprendrez :

  • Quelles sont les principales méthodes de migration
  • A Préparer la migration
  • A Exécuter une migration de Windows Server 2003 à Windows Server 2008 R2
  • A Exécuter les tâches post-migration

Prérequis

Pour compléter ce tutoriel vous devez être :

  • D'une machine client Microsoft Windows 7, Xp ou Vista)
  • D'une machine Windows Server 2003 SP2
  • D'une machine Windows Server 2008 R2

Aperçu de l'atelier

Migration vers l'Active Directory Windows Server 2008 R2

Nous pouvons distinguer trois méthodes :

  • Mise à jour en lieu et place
  • Nouvelle installation
  • Migration

1- Mise à jour en lieu et place

La mise à jour en lieu et place n’est possible qu’à partir des machines 64-bit avec des OS Windows 2003 SP2 ou 2003 R2 et Windows Server 2008.

Les avantages :

  • Cette solution conserve l’ensemble des paramètres et configurations actuels de même que l'accès aux données.

Les inconvénients :

  • Toutes les anciens objets AD et toutes les anciennes données, et par conséquent d’éventuelles erreurs, sont conservées sur le serveur mis à niveau.
  • Les mises à niveau sur place nécessitent un temps d’arrêt plus long en raison du remplacement du système d’exploitation existant  par le nouveau système d’exploitation.
  • En cas d’échec de la mise à niveau, le rétablissement de l’état précédent est plus complexe

2- Nouvelle installation

Les avantages :

  • On crée un nouvel environnement adapté aux besoins actuels. On ne récupère pas les anciennes données inutiles. Ce processus n’intervient pas avec l’environnement de production.

Inconvénients :

  • On doit entièrement reconfigurer le nouvel ordinateur et l’environnement AD.

Cette méthode peut être indiquée lorsqu’on veut restructurer son environnement AD. Par exemple, réduire le nombre de domaines, fusionner des forêts suite à un rachat d’une autre société, etc.

L’outil  « ADMT » fourni par Microsoft peut nous aider à cloner ou à déplacer des objets AD à partir de domaines existants vers la nouvelle structure Windows Server  2008 R2.

Le télécharger ici

3- Migration

Les avantages :

  • L’ensemble des paramètres et configurations actuels est conservé et toutes les anciennes données et configurations inutiles sont supprimées du fait qu'on va précéder à une nouvelles installation 2008 R2.
  • Étape de transition d’un environnement physique vers un environnement virtuel et d’une installation complète vers une installation minimale (Server Core).
  • Un temps d’arrêt inférieur est requis car l’ancien Server reste opérationnel pendant la grande majorité du processus de migration.

Les inconvénients :

  • Des opérations de planification et vérification supplémentaires sont nécessaires afin de s’assurer que la migration a réussi.
Ċ
Xavier Madelaine,
5 juin 2013 à 07:28